A propos

Mon Parcours

Vous vous demandez peut être qui est derrière ce blog ? Yepaa ça part !

Je m’appelle Benjamin Héron, j’ai actuellement 18 ans (à actualiser tous les ans !!) et je vis depuis tout jeunot en banlieue sud de paris dans la ville fleurie de Châtenay-Malabry.  Je suis en ce moment même en licence d’histoire/science politique pour préparer le concours de science po en mai.

Alors quel bon vent m’amène ? Et bien la passion du cheval mamen et l’envie de la partager avec le monde !

Revenons rapidement sur mon parcours équestre. Non pas qu’il soit particulièrement dingo mais c’est bien le principe d’une page à propos ^^ enfin il va quand même vous permettre de mieux me situer dans la folie des parcours équestres divers et variés !

Je n’ai pas vraiment fait le parcours classique de monter en club à l’année et passer des galops. J’ai quand même eu le 4 grâce à quelques stages. Étant frustré à Paris du manque de cheval je rattrapais ça en vacances avec des journées au club au cul des moniteurs à aider les poneys. Et quelque fois je gagnais même un cours gratos. Champagne !

Puisque vous l’aurez compris, mon dada c’est le cheval AVANT l’équitation ^^

Malheureusement les centres équestres forment essentiellement à l’équitation … J’ai donc fait mon chemin un peu tout seul. D’abord je suis le seul dans ma famille de 7 à aimer les chevaux… Allez savoir.  J’ai commencé par lire pleins de livres ce qui m’a permis de prendre connaissance de nombreuses choses qu’on ne m’avait pas expliquées en club. Mais c’est véritablement le fait d’avoir ma jument il y a 3 ans qui m’a fait progresser !

On est passé d’un rêve de relation comme sur Youtube à la relation de la vraie vie.  C’est à dire que ça ne se passe pas tout à fait comme dans les livres. J’étais un peu la personne à laquelle pensait Einstein quand il disait :

« La théorie c’est quand on sait tout mais que rien de fonctionne ».

Alors j’ai eu beaucoup de remise en question pour savoir quel type de relation je voulais (je vous explique tout ça en dessous). Relation qui ne pouvait de toute façon pas avoir lieu car trop peur de faire des erreurs. Voir mon histoire avec ma jument ici.

Avant de rentrer dans la phase un peu plus longue quelques petites choses à savoir. Je m’occupe d’un poney nommé Zavata dit zazou zizou zizi zav ou quelandouille (ah non ^^) qui appartient à l’ami qui s’occupe de mes chevaux en mon absence depuis 2015 maintenant. Sa compère Noémie de dite Nono, nouille ou pépète depuis 2016 et depuis septembre un hongre gris dit Disco et pas encore assez intime pour lui donner un surnom mais il semble que le didi l’emporte qui appartient à une cousine. Bref une belle petite troupe qui régale ! Mais pour en savoir plus filez .

Pourquoi ce blog ? (il y en a déjà des dizaines sur les chevaux)

Comme je vous l’ai un peu dit dans le mot d’accueil, je suis parti d’un constat : beaucoup trop de cavaliers ne prennent plus plaisir avec les chevaux. D’un côté les centres équestres ne répondent plus à leurs attentes d’une équitation plus douce et réciproque, et non plus militaire. Et de l’autre de nombreux propriétaires ne s’en sortent pas avec leur cheval.

Alors je voulais apporter un peu de folie dans ce monde de fou où des gens sont passionés par un truc qui peut être devenu un calvaire. Pour leur dire que les chevaux sont là pour nous aider dans la vie ! Et pour que la passion devienne réellement… passionnante !

Les chevaux nous apprennent la joie, l’amour, la présence réelle, mais aussi l’autorité et donc la confiance en soi ! Ils sont de véritables miroirs de nos émotions. A nous ensuite de progresser.

C’est ce que j’appelle le « chemin de la relation » ! Pas besoin d’avoir le galop 7, ni même d’avoir un cheval ou d’avoir compris tous les trucs farfelus que j’ai pu dire ^^  C’est un état d’esprit. Et je vois venir les sceptiques. Mais soyez-le ! C’est vrai que je vends du rêve. Mais soyez des bons sceptiques, essayez ! 🙂

Alors si vous êtes un cavalier complètement pas parfait comme moi mais ouvert et motivé, avide de relation, de liberté et d’indépendance, pour une équitation joyeuse, heureuse et subtile (rien que ça), bienvenue sur Cavaliers Libres !

Mon but est de vous faire découvrir le bonheur par les chevaux et après vous en ferez ce que vous voudrez ^^

Du coup pourquoi Cavaliers libres ?

Cavaliers libres c’est dans la logique des choses ! « Cavaliers » parce que je m’adresse à des cavaliers, des gens qui ont un rapport avec les chevaux en tout cas. Et « libres » parce que c’est la plus belle chose au monde ! Nan en vrai parce que c’était l’idée de libérer le cavalier de quelque chose qui le prive d’écouter son cheval. Ça peut être le manque de connaissances, la pression sociale, ou pleins de choses. Et le libérer des tonnes de jugements et de supposés qu’il peut avoir.

En gros l’idée du nom est surtout un truc léger, passe partout qui reflète l’équitation non prise de tête que je prône, loin des débats qui parasitent le monde de l’équitation. Pour entrer dans le monde du cheval, de simplicité, de vérité et d’authenticité ! Un monde de bonheur quoi ^^

Et « Le Cheval avant l’Équitation » ?

Ça c’est assez logique aussi. C’est la chose qui me revenait le plus quand je réfléchissais à ce qui pouvait définir ma façon de voir les choses. Le cheval est au centre bien évidemment, l’écouter et se laisser guidé va nous permettre de pratiquer n’importe quelle discipline, n’importe quelle équitation et se faire plaisir.

« Vous apprendrez le cheval puis vous apprendrez l’équitation » dit Frédéric Pignon !